912

Hindouisme : La religion la plus ancienne du monde

L'Hindouisme est l'une des religions principales. Il s’agit de la troisième religion la plus pratiquée étant suivie d'un milliard de personnes de par le monde. La plupart des Hindous se trouvent dans le sous-continent indien. Néanmoins, ils ne constituent pas une majorité religieuse, sauf en Inde et au Népal. L'Inde a une population hindoue de 890 millions.

L'Hindouisme est une religion très ancienne que certains chercheurs prétendent qu’elle est la religion vivante la plus ancienne dans le monde entier alors que d’autres l’affirment. Les religions indiennes les plus anciennes datent depuis (5500-2600 avant JC), tandis que les Védas, les textes religieux les plus importants de l'Hindouisme, ont été rédigés dans la période étalée entre (1000-100 avant JC), mais jusqu'à présent des dieux locaux sont toujours adorés, en dépit du fait qu’ils existaient avant la rédaction des Védas.

Hindouisme

L'Hindouisme ne dispose pas d'un système de croyance uniforme, mais peut être considéré comme une combinaison entrelacée, à couches multiples et parfois contradictoires. Cette combinaison est le produit d'un long processus d'adoption de nombreuses idées et croyances locales. Il n'y a pas un seul Dieu, aucun prophète, aucun fondateur, pas une seule façon de salut, pas de modèle philosophique unifié. « L'Hindouisme ne peut pas être défini, il peut seulement être vécu », dit l'ancien président de l'Inde Sarvepalli Radhakrishnan.

L'Hindouisme a divers termes pour la divinité, étant donné que certaines sectes en croient en plusieurs dieux par opposition au monothéisme et à l’athéisme. Cette diversité s'étend pour inclure le concept de la divinité, car il n'y a pas de consensus sur la définition de Dieu dans l'Hindouisme. Dans les sectes qui adoptent le système du polythéisme, on trouve des dieux masculins, comme Brahma le créateur, Vishnou le protecteur et Shiva le destructeur ; des dieux féminins comme Lakshmi aussi bien que des incarnations terrestres comme Krishna et Rama.

Les Hindous croient en l'importance des bonnes actions et des bonnes mœurs pour le salut de l'homme aussi bien qu’à la réincarnation de l'âme dans un autre corps après la mort, ce qui est connu sous le nom de « Samsara » ou du « Cycle de Vie ». Les Hindous croient que l'âme est transportée d’un corps à un autre après la mort et ne peut être sauvée de ce cycle que par Moksha (Libération Spirituelle), qui peut être atteinte de deux façons : soit par l'amour et la dévotion, ou par la méditation ; et ce en fonction des différentes écoles de l'Hindouisme.

Les Écritures

Les textes hindous sont divisés en deux parties : Shruti et Smriti, dont certains sont les plus anciens des écritures du Sanskrit et comprennent une gamme d’épopées religieux, folkloriques et poétiques.

Les Fêtes Religieuses

Diwali (Fête des Lumières)

Célébrée à l'automne et symbolise le triomphe du bien sur le mal ainsi que le triomphe de la lumière sur les ténèbres. Les Hindous, les Sikhs, les Jaïns et de nombreux Indiens la considèrent comme un évènement culturel. Elle est célébrée par l’allumage de bougies dans des formes magnifiques et par les feux d'artifice.

Holi (Fête des Couleurs)

Célébrée au printemps entre le dernier jour de février et le premier jour de mars pour dire adieu à l'hiver et accueillir le printemps. Les récits religieux racontent que la crémation de Holika, la sœur du roi des démons, a eu lieu ce jour-là. La fête est célébrée dans de nombreuses villes indiennes attirant un grand nombre de touristes, qui viennent de partout dans le monde pour y participer en jouant et en s'éclaboussant de poudres aux couleurs chatoyantes.
 

Dussehra

Une grande fête qui se tient à la fin des neuf jours de Navaratri alors que la dixième nuit est celle du Dusheira. Pareillement à la plupart des fêtes hindoues, elle est célébrée avec des noms différents et pour des raisons différentes dans diverses régions du sous-continent indien. Dans certaines régions, elle est célébrée en commémoration du triomphe du dieu Rama sur le roi des démons, tandis qu’ailleurs, on y commémore le triomphe de la déesse Durga sur le démon-buffle Mahishaswara.

Les cérémonies comprennent des pièces qui racontent l'héroïsme de Rama et la combustion des sculptures en bois de ses ennemis. Dans les zones où la déesse Durga est adorée, elle est vénérée en organisant des compétitions sportives et des spectacles militaires en son honneur.
 

Ganesh Chathurthy

Une grande fête en l'honneur de Ganesh, patron des arts et dieu de la sagesse et de la connaissance. La cérémonie est d'une grande importance en Inde et attire plus de foules et de croyants à Maharashtra. Le rituel consiste à décorer les maisons avec des fleurs et des statues d’argile du dieu Ganesh. A la fin du festival, la statue est placée dans l'eau pour dissoudre et Ganesh est censé être revenu à sa place dans le mont Kailash.
 

Rakhsha Bandhan

Célébrée comme expression de l'amour fraternel entre frères et sœurs. La sœur y attache un bracelet autour du poignet de son frère qui, à son tour, présente à sa sœur un bonbon et s’engage à la protéger et la préserver. La célébration est maintenant symbolique mais toujours célébrée comme un évènement social qui inculque des valeurs vertueuses dans la société.